William Accorci... parcours

Natif de Pittsburg en Pennsylvanie, William Accorsi écrit, dès le Collège, des livres pour enfants et plus tard, enseigne dans une école élémentaire de l’ Ohio, avant de s’installer à Martha’s Vineyard.

A partir de 1962, il réside à New-York et commence son parcours de designer professionnel. Dans un même temps, il transmet son savoir aux élèves de la New-York School of Visual Arts.

De nombreux collectionneurs s'intéressent à son travail ; il est présent dans des Musées et Galeries d’Outre-Atlantique : Museum of Modern Art, Folk Art Museum, American Craft Museum de New-York, Santa Fé Museum, Smithonian Museum...

Quelque chose du rêve américain...

Après avoir exploré l’histoire des jouets mobiles, aussi bien les automates d’Europe et d’Orient, que les élégants petits personnages mécaniques du XVIII° siècle en passant par les jouets modernes de production en masse, William Accorci crée ses sculptures immobiles ou mobiles, à balancier, faites de matériaux de récupération, métal, bois...

Les “moving sculptures” sont représentatives d’un monde de consommation où le lien relationnel est idyllique, mais parfois cruel entre l’homme et la nature.

Fidèle au monde enchanteur de l’enfance, le concept créatif des “sculpture-toys” se veut éducatif mais toujours ludique, il stimule l’imagination par une lecture originale.

L’ingéniosité de l’assemblage de ces pièces de bois qui s’unissent en des sculptures-puzzles, dans une joyeuse harmonie de formes pures et de couleurs acidulées, tels les patchworks si familiers à la culture américaine, confère une fraicheur naïve à ces scultptures, sur lesquelles le temps n’a pas d’emprise.

Les “erotic puzzles”... L’artiste se joue de l’univers émotionnel et affectif du monde adulte; un monde désenchanté, où se mêlent dérision, insolence, arrogance, désillusion...d’aucuns y verront une petite provocation à l’Amérique puritaine...

Dans tous les cas...toujours cette même impulsion créative qui anime encore et toujours l’artiste et le relie à la nature!